Résistance

Archipels #21

Des ressources piochées ici ou là pour renforcer une culture de lutte et d’action afin de construire un monde plus solidaire, plus juste, plus écologique.
Bonnes découvertes !

POUR ACCÉDER AUX CONTENUS, CLIQUER SUR L’IMAGE

La révolte des pendus

La révolte des pendus est un roman social de B. Traven, paru en 1936, racontant les mauvais traitements subis par les ouvriers d’une monteria mexicaine dans l’état du Chiapas et leur révolte contre les patrons qui les exploitent. Les conditions de vie plus proches de l’esclavage que du salariat y sont décrites dans toute leur horreur. L’action se situe vers la fin de la dictature de Porfirio Diaz et relate comment à force de mauvais traitements la révolte finit par s’installer chez les “bagnards” forestiers qui finissent par soulever avec eux les petits paysans propriétaires d’un lopin de terre et retourne même quelques unités militaires.Traven développe ici un prégnant message révolutionnaire. Ce classique de la littérature permet de revenir aux sources de la rébellion zapatiste et d’appréhender la réalité sociale qui a poussé les femmes et les hommes du Chiapas près de 60 ans après sa parution, à reprendre leur destin en main, et de renverser le pouvoir grâce à leur lutte révolutionnaire. La leçon à en tirer, nous la connaissons, mais l’accoutumance de nos conditions de vie l’ôte de notre vision : le pouvoir est toujours dans les mains d’une minorité et la vraie force est donc à la portée des masses exploitées.

Chiapas - Insurrection zapatiste au Mexique

Quand, en 1994, le monde découvre le soulèvement des Indiens du Chiapas, un des Etats les plus pauvres du Mexique, peu réalisent que c’est d’une nouvelle et pérenne forme de lutte, rapidement devenue un emblème du mouvement altermondialiste, dont témoigne l’objectif de Mat Jacob, au travers de 90 photographies en noir et blanc reproduites en duotone. Distingué par un prix World Press Photo, ce travail exemplaire poursuivi pendant plus de vingt années documente avec empathie et exactitude la formidable épopée d’une révolte qui se veut non violente et qui prône l’autogestion et la solidarité des communautés autonomes plutôt que l’accès au pouvoir formel. C’est au plus juste que les photographies de Mat Jacob disent la dignité et la détermination de ces hommes et ces femmes qui écrivent une nouvelle page de la longue et captivante histoire des luttes de libération.
Introduction et textes de Jérôme Baschet, postface de Christopher Yggdre, contenant un conte du sous-commandant Marcos.

Une juste colère

L’équipe du podcast Floraisons propose cette rencontre avec Jérôme Baschet, historien, qui a longtemps enseigné à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales, à Paris. Actuellement, il est professeur à l’Université autonome du Chiapas, où il collabore aussi aux activités de l’Université de la Terre. Cette épisode est une discussion autour de son livre Une juste colère, Interrompre la destruction du monde, sorti en septembre 2019, aux Éditions Divergences. Ce livre, en partant du mouvement des Gilets Jaunes, permet d’entrevoir une critique plus large du capitalisme. Aussi, les formes de vie qui se développent au Chiapas nous donnent véritablement de l’espoir à la fois pour la lutte et la construction d’un monde libéré de l’Économie.
Le podcast s’articule en trois temps. Tout d’abord, la civilisation marchande et sa critique, puis un focus sur le mouvement des Gilets Jaunes, notamment en le mettant en parallèle avec le mouvement zapatiste, pour terminer par une réflexion sur la complémentarité des stratégies et de la nécessité de la lutte offensive.

Tournée zapatiste en Europe

Les Zapatistes ont annoncé la tournée mondiale d’une délégation d’une centaine de personnes, majoritairement de femmes. Elles et ils viendront en Europe de juillet à octobre 2021. Depuis de nombreuses années, l’union syndicale Solidaires est impliquée dans la solidarité avec les communautés zapatistes qui luttent contre le système capitaliste et patriarcal, et mettent en pratique la transformation sociale en construisant leur autonomie politique et économique, mais aussi leurs propres systèmes de santé et d’éducation. Elles ont besoin de nous et de la solidarité internationale. Il est très important de pouvoir les accueillir et de les rencontrer dans les différents événements qui se préparent dans toutes les régions.

Tous les contacts se trouvent sur le site de la coordination francophone : https://zapatista2021.lebib.org/doku.php

Et pour s’organiser collectivement, partageons nos envies de participation aux différents temps : https://framaforms.org/tournee-des-zapatistes-en-europe-1622662395

 

 

Les contenus de cette lettre ne s’inscrivent pas nécessairement dans nos mandats syndicaux, cependant ces savoirs et pensées engagées et souvent peu connues permettent de nous nourrir, de bousculer les lignes, de créer des échanges : n’hésitez pas à nous faire part de vos coups de coeurs et coups de gueules.
 
Envie de partager les ressources glanées au fil de vos lectures, écoutes, regards ? Merci de transmettre à solidairesjs@net-c.com

Rejoignez notre newsletter

NE MANQUEZ PLUS NOS DERNIÈRES ACTUS' , Tracts, Etc